Les emballages en bois : Le sciage / les débits / le bois

Quelle matière utiliser pour la fabrication de palette ?

Quelle matière est la plus adaptées pour des palettes ?

Comment transformer un arbre en palette ?

Comment gérer nos ressources en bois ?


Les essences de bois utilisées :

D’une manière générale, la plupart des essences résineuses ou feuillues conviennent à la fabrication de palettes ou de caisses. Cependant, chez HURSON, nous sélectionnons les essences de bois dont les particularités nous permettent de répondre exactement aux exigences des clients. Ceci particulièrement pour la confection de palettes légères, sèches, ... .Nous transformons principalement des résineux (douglas, épicéa, pin, ...) mais aussi du peuplier, ... . Les essences de bois utilisées sont issues de forêts durablement gérées selon les certifications de gestion forestière PEFC et FSC. Rigoureusement sélectionnées, elles sont transformées par la scierie intégrée qui allie souplesse et rapidité d’exécution.

Nous avons pris l’engagement d’accroître notre pourcentage de bois issus des forêts certifiées selon PEFC.

Notre scierie intégrée nous permet de fabriquer un choix étendu de produits dont les dimensions peuvent atteindre 3500 mm de long, dans toutes les sections possibles (15 à 150 mm en épaisseur et 25 à 200 mm en largeur). Ainsi nous produisons des debits variés, standards, ou du bois sur mesure adapté aux demandes spéciales.

C’est parce que nous sélectionnons les meilleurs morceaux des bois et que nous les assemblons avec des méthodes adaptées et rigoureuses que nos palettes sont aussi solides et résistantes dans le temps.

Pour un état de surface impeccable, sans échardes ou autres, nous pouvons raboter les planches, chevrons, madriers, ... .

Les produits connexes :

Lors du sciage des bois ronds pour obtenir les sections nécessaires à la construction des palettes ou des caisses-palettes, des produits connexes sont générés. Ils se répartissent en écorces, en sciures et en plaquettes. Nous les valorisons vers diverses fabrications telles que les panneaux agglomérés, la pâte à papier, les produits d’isolation, le compost, etc.

a. Les écorces

Notre première étape consiste à écorcer les bois ronds avant de les scier. Nous récupérons les écorces des bois et les broyons afin de proposer des écorces calibrées pour les valoriser en compost, en épandage ou pour d’autres applications encore.



Ecorces de Douglas

b. La sciure et les plaquettes

Après l’écorçage des bois, nous scions les bois ronds pour fabriquer les débits de bois nécessaires. Cette étape de sciage engendre 2 types de produits :

  • La sciure : C'est une fine particule de bois créée lors du passage des dents de la lame dans le bois.



    Sciure de bois

  • Les plaquettes ou copeaux de bois : Ce sont les parties externes du bois broyées et calibrées.



    plaquette de bois ou copeau de bois

Les plaquettes et la sciure sont les matières premières des usines de fabrication de pâte à papier, de panneaux agglomérés, de pellets, ...